Catégories
Mobilier

Ce que vous devez savoir sur les assurances habitations!

Quand on habite dans un appartement avec des voisins au-dessus ou en dessous, il est nécessaire de penser à garder un environnement sain et calme. Il est important de garder de bonne relation entre voisinages. Pour ce faire, il est nécessaire de souscrire à des assurances habitations. Ces assurances sont obligatoires lorsqu’on vit en location ou même lorsqu’on vit dans une société. Dans cette rubrique, vous trouverez des éléments essentiels à propos des assurances habitations.

Une assurance habitation : en quoi cela consiste ?

Pour commencer, nous ne sommes jamais à l’abri d’un incident quelconque. Il arrive que des dégâts des eaux surviennent ou qu’un incendie se propage et détruit le voisinage ! Il se peut aussi que l’on fasse face à un vol, un cambriolage ou même à un vandalisme. Pour se protéger contre ces divers incidents, il est nécessaire et parfois obligatoire de souscrire à une assurance logement.
Il faut savoir qu’il existe de différentes assurances habitations à commencer par les assurances habitations avec une garantie de responsabilité civile. Cette assurance va vous permettre de dédommager vos voisins ainsi que vos tiers si jamais un incident se produit à cause de vous. Il est aussi possible de protéger vos proches ou les membres de votre foyer en ajoutant l’option « vie privée » à cette assurance habitation avec garantie de responsabilité civile.

Pour continuer, il existe aussi les assurances pour les logements non meublés ou pour les logements meublés. Puis, vous trouverez les assurances pour les logements de fonction ou encore pour les logements saisonniers. Il faut savoir que les assurances doivent être souscrites de manière à ce qu’elles couvrent parfaitement vos besoins. Plus les risques encourus sont nombreux, plus le prix de la cotisation qu’il faudra payer sera élevé.

Comment souscrire à une assurance habitation ? 

Il faut savoir qu’il est possible de nos jours de souscrire à une assurance habitation auprès des banques, mais aussi grâce à un courtier. Il faut noter que les souscriptions peuvent se faire dans les établissements d’assurance ainsi que des diverses agences. Toutefois, nous vous conseillons de faire des comparaisons par rapport aux offres et aux tarifs avant de choisir votre établissement. Vous devez savoir que le tarif n’est pas fixe quand il s’agit d’une assurance habitation. Vous devez alors choisir l’établissement qui vous procurera le meilleure offre à un prix respectable.
Une fois que vous aurez votre établissement d’assurance, vous pouvez apporter des documents pour que votre agent d’assurance puisse rédiger le contrat. Pour cela, vous devez apporter en premier lieu les documents en accord avec votre logement. Ces documents doivent contenir des informations sur lesquelles votre agent d’assurance pourra se baser pour définir la prime d’assurance. Il est alors nécessaire que vous apportiez des documents sur le lieu de votre logement, sur sa superficie et pour terminer, que vous renseigniez la valeur du lieu et aussi la valeur des biens qui doivent être assurés. 

Quand votre agent d’assurance rédigera le contrat, il définira les conditions de paiement et le cout des cotisations que vous devez payer. En général, il est possible de payer les cotisations une fois par an souvent à la date d’échéance. Pourtant, il est aussi possible de payer les cotisations plusieurs fois comme mensuellement, trimestriellement ou même semestriellement. Pour effectuer ces paiements en différentes tranches, il faut que ce soit mentionné dans le contrat. 
Il faut noter que parfois les agents d’assurances peuvent mettre dans le contrat une clause de révision. Cette clause permet à votre assureur d’augmenter votre cotisation chaque année. Ne vous inquiétez pas, il est possible de nos jours de résilier un contrat d’assurance habitation à cause d’une augmentation de prime. Vous pouvez faire cela 15 jours après l’avis d’échéance que votre agent d’assurance vous aura envoyé. 

L’indemnisation : comment cela se passe ? 

Tout d’abord, l’indemnisation à la suite d’un sinistre se fait une fois que vous aurez fait la constatation auprès de votre établissement d’assurance. Il faut savoir que le but d’une indemnisation est de replacer l’assuré dans les mêmes conditions qu’avant le sinistre. De ce fait, vous aurez une indemnisation de la même valeur que le bien. 
Comme on l’a vu un peu plus haut, les assurances ont différentes manières de calculer la valeur d’une indemnisation. Il est possible qu’elles utilisent la technique de calcul de la valeur d’usage. Cette technique implique que l’indemnisation sera à la valeur du bien à l’achat, mais en enlevant les dépréciations ainsi que les usures avec le temps. Il est possible aussi que les assurances basent la valeur de l’indemnisation sur la valeur du bien à neuf. Dans ce cas, vous serez indemnisé à la valeur du bien lors de son achat. Il sera nécessaire que vous fournissiez à votre agent d’assurance les factures originales de l’achat des biens. De même, pour recevoir ces indemnisations, vous devez apporter des justificatifs lors de la constatation comme les témoignages de vos voisins.